Edition 406 EcoMatin

200CFA

C’est un scandale comme il n’en existe que dans les mauvais Polar. Un réseau de détournement de vins fait son lit dans les services de la présidence de la République du Cameroun. Des employés revendent sur le marché noir des cartons de champagnes achetés par la présidence. Le business est devenu tellement juteux que les trafiquants ne prennent plus la peine de retirer l’estampille « Présidence de la République du Cameroun » floquée sur les cartons. L’un des produits les plus prisés est le Champagne Billecart Salmon brut rosé, 75 cl. Lire l’enquête d’EcoMatin

Catégorie :