Edition 413 EcoMatin

200CFA

La chronique judiciaire est alimentée depuis quelques mois par les querelles de succession à la tête de certains empires familiaux. Le dernier épisode en date est la saisine de la justice, par Alain-Christian Monkam Nganou, l’un des fils de Pascal Monkam, décédé le 27 février 2021 en Afrique du Sud. Un scénario perçu comme le début d’une mésentente autour de la gestion des biens du très célèbre homme d’affaires et qui permet de remettre au goût du jour la question de succession à la tête des grands empires économiques. Qu’il s’agisse de Soppo, Nziko, Sohaing, Kadji ou Fotso, ces champions nationaux aujourdhui décedés ont un point commun, la division de leur déscendance pour accaparement de l’empire qu’ils ont bâti toute leur vie. De quoi nourrir la rumeur d’une «malédiction » sur l’héritage des grandes
fortunes au Cameroun…

Catégorie :